────────────────────────────────────────────────────────────────────────────────────────────────────
 
AccueilAccueil  BDD 2017  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le Bar des Digressions.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Grougnaffe



Messages : 207
Date d'inscription : 15/01/2015
Age : 75
Localisation : Bourgogne

MessageSujet: Le Bar des Digressions.   Lun 18 Jan - 17:27

Aujourd’hui, c’est le jour d’ouverture du Bar des Digressions et je souhaite la bienvenue à tous les officiers M44 qui, voyant de la lumière, rentreraient pour voir de quoi il s’agit.

Pourquoi un bar des digressions ?
Tout simplement parce qu’une campagne du COOL est longue et qu’il me faudra bien compléter de digressions diverses à ma sauce le déroulement des épisodes de ma guerre 1939 – 1945 et qu’il fallait bien trouver un lieu où je pourrais digresser à loisir.

Au menu aujourd’hui :



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
Valentin de Ramillies
Admin


Messages : 888
Date d'inscription : 22/08/2013
Localisation : BELGIQUE

MessageSujet: Re: Le Bar des Digressions.   Lun 18 Jan - 17:45

Merci Papy Grougnaffe !


_________________

http://www.m44club.be/open-2015.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FredMK79



Messages : 132
Date d'inscription : 15/12/2014
Age : 51

MessageSujet: Re: Le Bar des Digressions.   Lun 18 Jan - 18:19

Ah B'zac toute mon enfance Sad
Le sieur Grougnaffe ne m'en voudra pas d'ajouter que Besançon compte 7 collines comme l'illustre Rome ou le contraire ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grougnaffe



Messages : 207
Date d'inscription : 15/01/2015
Age : 75
Localisation : Bourgogne

MessageSujet: Re: Le Bar des Digressions.   Lun 18 Jan - 18:38

Œuf corse, Besançon tout comme Rome a sept collines, dont six surmontées d'un fort de type Vauban, mais ma troupe scoute n'avait que cinq patrouilles, alors nous occupions cinq forts. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
Aurelie in Wonderland
Admin


Messages : 1567
Date d'inscription : 11/09/2013
Age : 30
Localisation : La Plaine Saint Denis, dans le 9-3

MessageSujet: Re: Le Bar des Digressions.   Lun 18 Jan - 20:23

Un régal à lire, et beaucoup de plaisir à apprendre ces enseignements entre deux traits d'humour.

J'attends la suite avec une certaine impatience...bounce

flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
junior72



Messages : 455
Date d'inscription : 26/08/2013
Age : 44
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Le Bar des Digressions.   Lun 18 Jan - 20:29

Merci pour ces belles Histoires croustillantes Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garion44



Messages : 210
Date d'inscription : 01/09/2013

MessageSujet: Re: Le Bar des Digressions.   Lun 18 Jan - 21:13

La peau comprix....
Lapin compris.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Danjou



Messages : 429
Date d'inscription : 26/08/2013
Age : 46
Localisation : Toulon

MessageSujet: Re: Le Bar des Digressions.   Lun 18 Jan - 22:28

Garion44 a écrit:
La peau comprix....
Lapin compris.....

Pas mieux drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grougnaffe



Messages : 207
Date d'inscription : 15/01/2015
Age : 75
Localisation : Bourgogne

MessageSujet: Re: Le Bar des Digressions.   Lun 18 Jan - 22:35

Prochaines parutions dans les semaines à venir :

Digression N° 2 concernant les effets secondaires du culâtre de babouinite sur la pilosité dans les dépressions sombres des officiers, document de 4 pages.

Digression N° 3 : Les lois de l'emmerdement maximum.
AU SOMMAIRE
1) Lois de MURPHY.
2) Lois Informatiques générales :(WEINBERG, GREER, TROUTMANN, PIERCE, GOLUB, GILB).
3) Lois de MURPHY appliquées à la maîtrise des processus.
4) Lois de MURPHY appliquées aux spécifications.
5) Lois de GOLUB sur le management.
6) Lois de DILBERT sur le travail.
Document de 9 pages.

La retraite c'est vraiment un boulot à plein temps. study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
EMI44
Admin


Messages : 614
Date d'inscription : 28/08/2013
Age : 37
Localisation : Nancy

MessageSujet: Re: Le Bar des Digressions.   Lun 18 Jan - 23:22

Très bon Grougnaffe !!
Concernant l'entêtement du système Online que tu évoques, je tiens a préciser qu'il ne tient qu'a toi de viser les chars lorsque tu fais des chars et des fantassins lorsque tu fais des fantassins ...

Sinon, une solution plus radicale est de faire des grenades, cela élimine le problème de visée !

C'est un secret que je partage peu mais ca marche ! même Praxeo n'a pas souhaité le révéler dans son guide... mais ca marche !!! Wink

_________________
Vainqueur 2013 de la poule CUNNINGHAM 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
thina67
Admin


Messages : 413
Date d'inscription : 22/08/2013
Age : 48
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Le Bar des Digressions.   Mar 19 Jan - 10:15

Ah zut j'avais lu "le bar des digestifs" ...

Mais au final tout cela reste digeste et fort (de Besançon) intéressant !!! bravo à toi Grougnaffe ... certainement plus jeune dans ta tête que certains jeunes !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grougnaffe



Messages : 207
Date d'inscription : 15/01/2015
Age : 75
Localisation : Bourgogne

MessageSujet: Re: Le Bar des Digressions.   Jeu 28 Jan - 23:08

Comme promis, je mets en ligne la digression numéro 2 que je vous laisse découvrir, en espérant qu'elle ne vous fera pas tomber sur le derrière.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
Hydrommel



Messages : 418
Date d'inscription : 24/08/2013
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Le Bar des Digressions.   Ven 29 Jan - 1:45

J'en reste sans voix...
Une boule de poils (de chat) dans la gorge ?

Bravo pour ce morceau de bravoure sur l'hirsutisme !
Il faut dire cependant que le poil de Q est également une protection contre les agressions plus violentes pour lesquelles les conséquences psychologiques sont souvent plus marquantes que les agressions physiques...

Vive la pommade apaisante !

What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurelie in Wonderland
Admin


Messages : 1567
Date d'inscription : 11/09/2013
Age : 30
Localisation : La Plaine Saint Denis, dans le 9-3

MessageSujet: Re: Le Bar des Digressions.   Ven 29 Jan - 18:10

Article très intéressant je confirme, qui aurait été abouti s'il avait été accompagné d'une étude statistique réalisée sur les membres du Cool Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grougnaffe



Messages : 207
Date d'inscription : 15/01/2015
Age : 75
Localisation : Bourgogne

MessageSujet: Re: Le Bar des Digressions.   Ven 29 Jan - 19:00

Aurelie in Wonderland a écrit:
Article très intéressant je confirme, qui aurait été abouti s'il avait été accompagné d'une étude statistique réalisée sur les membres du Cool Razz

Pratiquer l’arrachage de poils sur les officiers inscrits au COOL ?
Warum nicht !
Mais ne sont ils pas assez grands pour s’autotrichotillomanier tout seuls, quand, les épaules basses et la mine défaite, ils rentrent à la caserne après un combat perdu sur le front du COOL et qu’ils s‘apprêtent, comme sur la Wolf, à s’auto administrer un massage au culâtre de babouinite ?
C’est un aspect du problème que je n’avais pas explicité dans mon étude précédente, mais, puis que tu m'y invites :
C'est une problématique bien connue des médecins militaires, l’usage abusif du culâtre de babouinite entraîne une addiction et, plus gravement conduit à coup sûr à la trichotillomanie, ou trichomanie fulgurante, qui est un trouble caractérisé par l’arrachage compulsif de ses propres poils de Q, entraînant une alopécie manifeste sur la partie du corps touchée.
       L'épidémiologie de la trichotillomanie est extrêmement complexe à estimer. Ceci s'explique par plusieurs raisons.
Tout d'abord, très peu d’officiers des deux tournois, devenus trichotillomanes sans le savoir, consultent spécifiquement le service de santé aux Armées pour ce trouble, et beaucoup d'entre eux ont plutôt tendance à consulter les dermatologues que les psychiatres.

Il est généralement considéré que la trichotillomanie touche en grande majorité les officiers femmes (environ 90 % des cas observés dans l’armée américaine).

Le plus souvent, la trichotillomanie apparaît après un arrachage focalisé sur une zone très restreinte, elle prend alors la fonction de focaliser l'attention consciente pour éviter les pensées anxiogènes, mais elle peut également commencer sans raison (arrachage automatique).

Le stress dû à la perte de la partie sur les deux camps d’un match (d'où l'expression populaire J’en ai plein le Q de ces combats c'est à se les arracher tellement il y en a) joue également un rôle majeur.  
Quand ils sont très énervés, les officiers ayant perdu et atteints de trichotillomanie peuvent aussi arracher les poils d’autres personnes ou d’animaux de compagnie. Souvent, les sujets les plus atteints ingèrent les poils arrachés ce qui devient de la trichophagie.
En réalité, les médecins militaires s'accordent pour considérer que la trichotillomanie présente tous les critères d'une addiction comportementale due au plaisir jouissif et calmant lié à l’arrachage de ses propres poils de Q et des pensées anticipatoires, soulageantes et permissives anticipées pour le passage à l’acte proprement dit de l'arrachage.

C'est vraiment au poil ces discussions, on devient savants. lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
Grougnaffe



Messages : 207
Date d'inscription : 15/01/2015
Age : 75
Localisation : Bourgogne

MessageSujet: Re: Le Bar des Digressions.   Jeu 3 Mar - 22:58

Aujourd'hui je vous livre un petit organigramme de survie destiné à tous ceux qui continuent à trimer tous les jours afin d'assurer la pension des retraités. Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
Grougnaffe



Messages : 207
Date d'inscription : 15/01/2015
Age : 75
Localisation : Bourgogne

MessageSujet: Re: Le Bar des Digressions.   Ven 25 Mar - 17:31

Comment faire la bise en France sans se tromper ?
1 État des lieux.

1.1 Combien de bises sont-elles requises pour se conformer à l’usage local.



1.2 Qu’elle joue la personne qui attend une bise doit-elle tendre en premier.



2 Analyse de la situation.
Faire la bise en France est un véritable labyrinthe culturel.
Si vous allez dans le département de l’Hérault par exemple, l’usage local est de faire trois fois la bise à chaque fois que vous rencontrez une femme que vous connaissez vaguement ou à laquelle vous venez d’être présenté.
C’est le plus souvent très agréable à pratiquer, mais si vous êtes invité à un cocktail où il y a beaucoup de monde, ça peut prendre une éternité avant d’atteindre le bol de cacahuètes qui est justement placé à l’autre bout de la salle.
Le département de l’Hérault que je viens de prendre en exemple est un bastion solide de la pratique des trois bises et il est dans ce cas relativement facile de mémoriser le nombre de bises attendues pour ne pas se retrouver embarrassé par la vision d’une joue tendue en vain dans le vide.

Mais imaginez la situation si on se déplace régulièrement entre deux départements voisins dans lesquels les pratiques en la matière sont différentes.
Il faut faire très attention à ne pas se planter et bien se rappeler que si on tourne à droite en sortant de chez soi les dames attendront deux bises de notre part alors que si on tourne à gauche elles en attendront trois par exemple.

Les statistiques en ce domaine nous apprennent qu’en Corse 18 % des autochtones estiment normal de faire la bise cinq fois.
Si jamais vous êtes invité à un cocktail à Ajaccio le plus sûr sera d’apporter vos propres cacahuètes.

Pour les relations de business à l’international c’est encore plus compliqué à gérer et il convient de bien potasser les règles avant de se lancer comme un fou à vouloir faire comme à la maison.

Une des premières règles internationales est qu’une Executive Woman n’offrira jamais sa joue lors d’une première rencontre.
Chez les Grands Bretons l’usage solidement établi est de ne pas se permettre de se faire une (seule) bise avant d’avoir partagés plusieurs repas ensemble, et encore, à la condition que les discussions aient pris un tour plus familier que de simples discussions d’affaires.
Les Américains préfèrent ne pas être embrassés du tout par des étrangers à leur cercle familial. La poignée de main est la règle.
Mais il ne suffit pas d’apprendre les règles par cœur pour se croire en sécurité car dans bien des pays les règles séculaires changent lentement du fait de la globalisation.

Et chez vous, quelle est donc la pratique en matière de bises Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanmarie.robert.free.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Bar des Digressions.   Aujourd'hui à 22:43

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Bar des Digressions.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Digressions et EDH
» Digressions sur le nouveau codex Tau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ARCHIVES :: Archives - COOL 2016 - Saison 3 :: AMBASSADE :: Les PETITES HISTOIRES de Papy GROUGNAFFE-
Sauter vers: